Durée de l'acte et impact de l'érection masculine sur le plaisir féminin

Publié par Mélanie le 25 mai 2023
couple, érection masculine et plaisir féminin 2149 vues

Entre ce que laissent entendre les films pornographiques sur la durée réglementaire d'un rapport sexuel et la réalité, il y a bien souvent un fossé.

Trop bref, trop long, pas assez profond ? Les hommes se posent des dizaines de questions autour du plaisir féminin. Tentons de rétablir quelques vérités afin de soulager les plus anxieux d'entre nous.

Quelle est la durée moyenne d'un coït hétérosexuel ?

Première chose : oublions toute la littérature qui existe autour du sujet crucial qu'est la durée moyenne d'un rapport sexuel entre un homme et une femme. Mettons également de côté l'imagerie pornographique, les exploits sexuels racontés à l'âge prépubère, et venons-en plutôt aux faits : les rapports sexuels vaginaux durent généralement de trois à sept minutes.

Plus précisément, les rapports sexuels vaginaux qui durent une à deux minutes sont souvent jugés "trop courts". Les relations sexuelles vaginales qui durent de 10 à 30 minutes sont en revanche considérées comme "trop longues".

Alors, combien de temps doit durer une relation sexuelle vaginale ? Selon les sexologues interrogés, une durée de 7 à 13 minutes est "souhaitable".

Bien entendu, communiquer avec votre partenaire et travailler ensemble pour atteindre le plaisir ultime est bien plus important qu'une course contre une horloge symbolique. La quête du plaisir commun devrait être votre première et principale préoccupation dans la chambre à coucher.

Les secrets du plaisir féminin passés à la loupe

L'orgasme féminin demeure pour certains un mystère. Pendant de nombreuses années, voire des siècles, la sexualité féminine est restée tabou - les dernières décennies ont permis de délier les langues autour de ce sujet passionnant. Cependant, il y a encore des hommes qui ne savent pas comment amener les femmes au sommet de l'acte sexuel.

En réalité, les femmes possèdent un réseau complexe d'organes excitables qui mènent à l'orgasme. Sa complexité et sa subtilité sont telles que même la plupart des professionnels de la santé n'en ont pas percé tous les mystères. Et nous ne parlons pas seulement du fameux point G, mais de tout un réseau érectile qui, avec la bonne stimulation, est capable d'élever l'expérience érotique à des niveaux inimaginables.

Pour tous ceux qui sont désireux d'en savoir plus sur l'orgasme féminin, une récente étude américaine a déterminé le temps exact que mettent les femmes pour atteindre l'orgasme pendant un rapport sexuel.

Sur la base d'un échantillon de plus de 645 femmes hétérosexuelles d'une trentaine d'années ayant un partenaire stable, les chercheurs ont demandé aux jeunes filles de chronométrer leur acte pendant 8 semaines. Le résultat est que les femmes mettent exactement 13,46 minutes pour jouir.

Il existe jusqu'à 12 types d'orgasmes féminins, bien qu'on ait tendance à se focaliser sur la pénétration. L'étude a conclu que la pénétration n'était pas la seule et unique façon de faire jouir les femmes. 31,4% des participantes ont atteint l'orgasme de cette manière. Les 68,6 % restants affirment avoir eu besoin d'une action complémentaire à la pénétration vaginale, comme se faire embrasser, lécher ou bien "mordre" à divers endroits de leur corps.

La position idéale pour faire jouir une femme

Les chercheurs estiment que la posture de l'amazone est celle qui a le plus de chances de donner du plaisir à la femme.

Pour réaliser cette position du Kamasutra, l'homme s'assied sur une chaise, tandis que sa compagne vient se positionner sur lui. Elle écarte ses jambes de part et d'autre du corps de son partenaire et choisit le rythme en se balançant d'avant en arrière.

Une variante d'autant plus stimulante pour le clitoris féminin est celle qui consiste à inverser le sens de l'amazone, la femme tournant le dos à son partenaire. Monsieur appréciera de tenir les fesses de sa partenaire et de contempler son corps sous un angle auquel il n'est peut-être pas habitué.

De l'importance de l'érection sur la jouissance féminine

Des recherches scientifiques ont récemment démontré que la profondeur et la durée de la pénétration vaginale ont bien un impact sur l'intensité du plaisir ressenti par la femme.

La bonne nouvelle, c'est qu'il existe plusieurs techniques qui peuvent être mises en œuvre pour donner un plaisir intense et durable à votre partenaire de jeu.

Par exemple, ceux qui espèrent mettre toutes les chances de leur côté pour faire jouir une femme peuvent encourager :

  • La masturbation : individuelle et mutuelle
  • La communication : demandez à votre partenaire ce qu'elle préfère en matière de sexe
  • Le changement de position : concentrez-vous uniquement sur les positions qui lui font le plus de bien.

D'autre part, si vous souhaitez durer plus longtemps au lit, nous vous suggérons de tester la technique suivante.
Lorsque vous vous sentez prêt à éjaculer, vous ou votre partenaire pouvez presser l'extrémité de votre pénis, là où la tête rejoint la tige. Continuez de le presser durant quelques secondes jusqu'à ce que l'envie d'éjaculer passe. Répétez le processus d'écrasement si nécessaire.

En reproduisant l'opération autant de fois que désiré, vous pouvez arriver à pénétrer votre partenaire sans éjaculer. Avec un peu de pratique, retarder l'éjaculation peut devenir une habitude qui ne nécessite plus la technique de la pause et de la compression.

Si cette méthode provoque des douleurs ou une gêne, vous pouvez essayer la technique de l'arrêt et du démarrage. Elle consiste à arrêter la stimulation sexuelle juste avant l'éjaculation. Puis d'attendre que le niveau d'excitation ait diminué avant de recommencer.

Un homme sur deux souffrant d'un problème d'érection après 40 ans

Au cours de leur vie sexuelle, bon nombre d'hommes sont en proie à des troubles intimes qui peuvent fragiliser leur estime d'eux-mêmes et mettre à mal leur relation de couple.
Parmi les problèmes d'impuissance les plus fréquemment relevés, on retiendra la dysfonction érectile, l'éjaculation précoce ou encore la baisse de testostérone. En réalité, les troubles de l'érection touchent près de la moitié des hommes de plus de 40 ans, à des degrés divers.

On parle de dysfonctionnement érectile lorsqu'une personne dotée d'un pénis ne peut pas avoir ou maintenir une érection.
La dysfonction érectile est plus fréquente chez les personnes qui :

  • ont franchi le cap des 40 ans
  • sont sujets à des problèmes de santé comme le diabète ou l'hypertension artérielle
  • ont subi une blessure à la moelle épinière, au pénis ou au bassin
  • prennent des traitements comme des antidépresseurs ou des médicaments pour la tension artérielle
  • sont anxieuses ou stressées
  • sont en surpoids
  • sont des fumeurs invétérés

Le traitement de la dysfonction érectile dépend bien entendu de sa cause. En parallèle de la prise de médicaments sur ordonnance, un changement de mode de vie et certains traitements naturels peuvent également contribuer à améliorer les performances sexuelles des hommes souffrant de problèmes d'érection.


Offres prodigieuses 😍

Au mois de juillet, profitez de nos offres formidables pour recevoir VirilBlue chez vous à petit prix 🚀

COMMANDER VIRILBLUE

Articles populaires

ESSAYEZ LE PACK VIRILBLUE®
UNE ÉRÉCTION PLUS INTENSE ET PLUS LONGUE

Voir les offres
Sans Prescription

VirilBlue® est en vente libre

Paiement Sécurisé

Vos données sont cryptées

Discrétion Garantie

Livraison rapide et discrète

Satisfait ou Remboursé

Alors pourquoi ne pas essayer ?