Sexualité, désir sexuel et incidence du psychologique sur l'érection

Publié par Mélanie le 14 novembre 2023
Comment le mental peut-il influer sur le désir et l'érection masculine 910 vues

Si elle est à l’origine des jouissances physiques et émotionnelles les plus intenses, la sexualité peut devenir problématique lorsque certains facteurs empêchent son bon développement.

Dans cette optique, stress, manque de sommeil ou soucis professionnels peuvent entraîner une détérioration de la réponse à l'intimité et susciter des troubles de l’érection. Cet article explique en quoi les facteurs émotionnels et comportementaux peuvent jouer sur la bonne santé sexuelle et être à l'origine de la dysfonction érectile.

L’influence du facteur psychologique sur la sexualité

Certaines circonstances peuvent générer des dysfonctionnements sexuels qui touchent aussi bien les hommes que les femmes, quels que soient l'orientation sexuelle et leur âge.

Certains facteurs “originels” ont une influence décisive sur la sexualité et prédisposent les personnes à réagir d'une manière ou d'une autre. L'éducation sexuelle pendant l'enfance, les expériences traumatisantes vécues pendant l'enfance et la jeunesse ou la peur d'une grossesse non désirée sont des facteurs prédisposant à la manifestation d'un certain type de trouble sexuel.

D’autres facteurs, survenant de façon plus tardive, peuvent contribuer à l'apparition d'un dysfonctionnement d’ordre sexuel. Les relations, le dysfonctionnement de son propre partenaire, la peur d'un problème organique, une période postopératoire compliquée, le post-partum ou certains médicaments contre la dépression et l'anxiété. Toutes ces circonstances, et bien d'autres encore, peuvent servir de déclencheurs à des problèmes d’ordre sexuel et nécessitent parfois l’aide d’un professionnel.

Psychologie & dysfonctionnement érectile : un lien de cause à effet

La plupart des hommes ont déjà souffert, au moins une fois dans leur vie, d'une forme de dysfonctionnement sexuel. L’excès de travail, le stress, les problèmes relationnels ont un impact sur le niveau d'excitation ressenti par l’homme.

Si la dysfonction érectile devient récurrente et finit par jouer sur l’estime de soi et la qualité de la relation intime, il est utile d'explorer les facteurs psychologiques qui peuvent y contribuer. Bien qu'ils ne représentent qu'environ 10 % de tous les cas de dysfonction érectile, les facteurs psychologiques sont susceptibles d'être la cause principale de la dysfonction érectile chez les jeunes hommes et pourraient également être un facteur contributif chez les hommes plus âgés.

Facteurs psychologiques à l’origine d’une dysfonction érectile

 

L'incidence de la psyché sur l'érection et le désir masculin

 

La dépression

La dépression est un trouble mental de plus en plus courant, qui touche des personnes de tous âges. La pandémie n'a fait qu'aggraver la situation, le taux de dépression en juin 2020 étant deux fois plus élevé qu'avant l'enfermement. En outre, les personnes touchées par la dépression pendant la pandémie étaient deux fois plus susceptibles de déclarer que leur relation était affectée que les adultes ne présentant aucun symptôme dépressif ou seulement des symptômes dépressifs légers.

La dépression n'est pas une simple fluctuation temporaire de l'humeur. Elle se caractérise par un sentiment d'abattement à long terme qui peut affecter profondément le bien-être personnel, la vie professionnelle et les relations interpersonnelles. Les activités qui étaient autrefois agréables peuvent ne plus procurer de plaisir et sont donc délaissées, y compris la sexualité. La dépression est susceptible de diminuer la libido, rendant les pulsions sexuelles plus rares. Il peut en résulter une incapacité à obtenir une érection face à une stimulation qui provoquerait normalement une excitation.

En outre, les médicaments antidépresseurs courants, tels que les ISRS et les ISRN, sont connus pour avoir des effets sur la libido et peuvent donc contribuer directement à la dysfonction érectile.

Le stress

Lorsque les gens ont beaucoup à faire, la sexualité est souvent l'une des premières choses à passer au second plan. Non seulement les personnes souffrant de stress sont généralement occupées par d'autres événements de leur vie, mais le stress peut également perturber les niveaux d'hormones et rétrécir les artères, limitant ainsi la circulation sanguine vers le pénis. Le stress post-traumatique peut avoir un impact encore plus important sur la sexualité. Une étude portant sur des vétérans souffrant du syndrome de stress post-traumatique a montré que ce trouble multipliait par trois le risque de dysfonctionnement sexuel.

Le stress personnel et professionnel est l'une des principales causes de dysfonctionnement érectile chez les hommes d'âge moyen, les problèmes professionnels, les problèmes relationnels, les charges financières ou l'évolution de l'état de santé jouant souvent un rôle.

Une faible estime de soi

Les personnes souffrant d'un manque d'estime de soi se considèrent comme inférieures, parfois en raison d'une perception négative de leur image corporelle, ou peut-être parce qu'elles se comparent trop durement à leurs congénères. Il se peut que vous ayez vécu une relation marquante ou que vous ayez été victime de harcèlement, ce qui a porté atteinte à votre estime personnelle. Le manque d'estime de soi peut se répercuter dans la chambre à coucher, où la peur et l'anxiété concernant vos performances sexuelles peuvent conduire à l'incapacité de rester détendu, entraînant des problèmes d'érection.

Le fait de ne pas approuver ce que vous voyez dans le miroir peut également vous inciter à éviter d'avoir des rapports sexuels, parce que vous vous attendez à ce que votre partenaire sexuel ne vous désire pas. Les problèmes prolongés d'estime personnelle peuvent potentiellement conduire à la dépression et à l'anxiété, ainsi qu'à l'automédication, qui sont tous associés à une baisse de la libido.

Anxiété liée à la performance

La nervosité et l'anxiété liées à la performance dans la chambre à coucher peuvent toucher les hommes de tous âges, mais c'est à l'adolescence ou au début de l'âge adulte qu'elles sont le plus susceptibles de se manifester. Il n'est pas rare que cela se poursuive ou réapparaisse plus tard dans la vie, en particulier si vous n'avez pas été sexuellement actif pendant un certain temps. Une faible estime de soi et une anxiété générale peuvent alimenter l'anxiété de performance, et il existe par ailleurs un lien étroit entre l'anxiété de performance et la dépression.

La difficulté avec ce problème est que le schéma peut souvent devenir cyclique, l'incident initial ne faisant qu'ébranler votre confiance et augmenter votre peur d'un dysfonctionnement sexuel lors de votre prochaine rencontre intime. Ce qui peut potentiellement provoquer des problèmes d'érection répétés.

Problèmes relationnels

Tout problème dans une relation peut entraîner une diminution de votre désir d'activité sexuelle avec cette personne. Par exemple, les interactions sexuelles avec un partenaire de longue date peuvent diminuer en fréquence si vous êtes plus préoccupé ; vous êtes peut-être plus impliqué dans votre entreprise et dans votre carrière, et vous avez assumé des responsabilités supplémentaires comme la prise en charge d'enfants ou de parents âgés, ce qui peut être une source de stress. Le fait de passer moins de temps l'un avec l'autre peut commencer à perturber la communication dans la relation. Il se peut aussi que vous soyez un couple relativement récent qui commence à se disputer, ce qui a un impact sur votre libido.

Vous l’aurez compris, la santé de votre relation intime peut avoir un impact crucial sur votre niveau d’excitation et peut par effet ricochet influer sur une potentielle dysfonction érectile.

L'addiction à la pornographie ?

Bien que la pornographie puisse être un outil qui aide à pimenter la vie intime du couple, la nature immédiate et gratuite du porno peut entraîner une consommation excessive et nocive pour la santé sexuelle. L'objectif du réalisateur, du studio ou de l'acteur pornographique est d'amener le spectateur à regarder le plus de contenu possible, ce qui fait que le contenu du porno est devenu plus extrême et plus ouvertement sexuel qu'il y a quelques décennies, afin d'attirer l'attention sur un marché très encombré.

En regardant fréquemment du porno, le cerveau s'entraîne à attendre et à avoir besoin de ce niveau de stimulation pour atteindre l'excitation, ce qui donne lieu à des attentes irréalistes en matière de sexe ou de partenaires sexuels sur la base du porno.

Une étude portant sur 28 000 Italiens a révélé que les hommes qui regardaient de grandes quantités de porno depuis leur plus jeune âge y devenaient souvent désensibilisés et risquaient davantage de se désintéresser des rencontres sexuelles dans la vie réelle, ce qu'ils ont appelé "l'anorexie sexuelle".

Une conséquence probable de cette surstimulation et de cette désensibilisation est l'incapacité d'être ou de rester excité par une partenaire pendant les rapports sexuels, ce qui conduit à un diagnostic de dysfonction érectile induite par la pornographie.

ESSAYEZ LE PACK VIRILBLUE®
regain d'énergie + vitalité retrouvée

Voir les offres
Sans Prescription

VirilBlue® est en vente libre

Paiement Sécurisé

Vos données sont cryptées

Discrétion Garantie

Livraison rapide et discrète

Satisfait ou Remboursé

Alors pourquoi ne pas essayer ?