Troubles de l’érection : vous n’êtes pas seul, et de moins en moins

Publié par Bérangère le 20 septembre 2023
Troubles érectiles, chiffres données et solutions 1526 vues

S’il est un sujet qui demeure pour le moins tabou chez les hommes, c’est bien celui qui a trait aux problèmes d’érection. Pourtant c’est un fait : les problèmes de dysfonction érectile (DE) touchent de plus en plus d’hommes en France et à travers le monde et ne concernent plus uniquement les hommes ayant franchi le cap des 60 ans.

A contre-courant des croyances traditionnelles, cet article a pour vocation de rassurer les hommes sujets aux troubles de l’érection et qui n’osent peut-être pas aborder le sujet librement.

A travers ces lignes, nous dévoilerons sans tabou les chiffres du dysfonctionnement érectile et tenterons de comprendre pourquoi ce phénomène touche de plus en plus d’hommes à travers le monde, et ce à des âges de plus en plus précoces.

Troubles de l’érection : un phénomène pour le moins fréquent

Avant toute chose, écartons tout malentendu : contrairement aux idées reçues, la dysfonction érectile est un problème de santé sexuelle courant chez les hommes. Les troubles de l’érection touchent, en effet, près d’un homme sur dix. Il n'y a donc pas de honte à avoir si vous ou votre partenaire souffrez de dysfonctionnement érectile, d’autant plus qu’une bonne proportion de ces cas peut être traitée.

Concrètement, les troubles de l'érection surviennent lorsque le sang n'atteint pas suffisamment le pénis ou qu’il ne reste pas assez longtemps dans le pénis pour qu'il devienne suffisamment dur et produise des érections suffisantes pour les rapports sexuels.

Au passage, comme premières mesures à privilégier face à de tels problèmes, des changements dans le mode de vie, comme la pratique régulière d'un exercice physique, l'arrêt du tabac, des changements d’alimentation et la prise de compléments adaptés, peuvent souvent contribuer à améliorer les troubles de l'érection.

Pour le reste, la probabilité de souffrir de troubles de l'érection augmente avec l'âge. Plus de 50 % des hommes âgés de 40 à 70 ans souffrent, au moins une fois dans leur vie, de troubles de l'érection.

D’un point de vue global, on estime qu'en Europe, plus de 30 millions d'hommes présentent un certain degré de dysfonctionnement érectile et que ce chiffre passera à environ 43 millions d'ici 2029.

Enfin, si une vaste partie des cas de dysfonctionnement érectile répertoriés reste due à des causes physiques (dans 80% des cas, leur origine provient du vieillissement ou d’une cause physique. Les causes vasculaires représentent, à elles seules, 40% des dysfonctions érectiles), le facteur psychologique contribue souvent, à susciter ce trouble ou à l’alimenter.

A tout cela, il faut ajouter que le dysfonctionnement érectile peut également provenir de l’effet secondaire de médicaments que les hommes prennent pour traiter d'autres affections.

Statistiques sur les dysfonctionnements érectiles par âge

La dysfonction érectile touche environ 10 % des hommes par décennie de vie. Ainsi, par exemple, 50 % des hommes dans la cinquantaine sont touchés par la DE, selon une étude menée par l’Université de la santé du Wisconsin en 2019.

Les hommes de plus de 40 ans sont, quant à eux, trois fois plus susceptibles de souffrir de DE complète que les hommes plus jeunes.

Fait préoccupant, la DE est moins fréquente mais en augmentation chez les jeunes hommes. On croyait auparavant que seulement 5 à 10 % des hommes de moins de 40 ans souffraient de DE. Mais une étude plus récente menée par la Boston University School of Medicine, a montré que la dysfonction érectile restait répandue chez 26 % des hommes de moins de 40 ans.

 L'éjaculation précoce est en revanche plus fréquente chez les hommes jeunes que chez les hommes plus âgés.

Troubles de l’érection : quels facteurs déclenchants ?

Les causes de la dysfonction érectile sont variées et nombreuses, à tel point que la maladie est désormais classée en différentes formes, selon l'agent causal impliqué.

D'autre part, l'érection pénienne est un phénomène complexe qui dépend de l'intégration parfaite des mécanismes nerveux (cerveau, nerfs, émotions, etc.), endocriniens (hormones telles que la testostérone) et vasculaires (vasodilatation, flux sanguin vers le pénis). Par conséquent, il suffit d'une simple défaillance d'un de ces mécanismes pour qu'il devienne difficile d'obtenir ou de maintenir une érection.

Le dysfonctionnement érectile peut être considéré comme organique, lorsqu'il est causé par des facteurs physiques tels que les maladies vasculaires ou le diabète.

Il est psychogène, lorsqu'il dépend du stress, de l'anxiété ou d'autres facteurs psychologiques.

Et enfin pharmacologique, lorsqu'il est causé par une thérapie et des médicaments qui peuvent, directement ou indirectement, provoquer un dysfonctionnement érectile.

Pourquoi la dysfonction érectile touche-t-elle des hommes de plus en plus jeunes ?

Une étude publiée dans le Journal of Sexual Medicine suggère que les problèmes d'obtention et de maintien d'une érection sont désormais plus fréquents chez les jeunes hommes qu'on ne le pensait auparavant. La recherche a révélé que les problèmes d'érection touchaient 26 % des jeunes hommes de moins de 40 ans et que près de la moitié de ces jeunes hommes avaient de graves problèmes d'érection.

Selon les forums de santé en ligne, un nombre croissant de jeunes hommes cherchent à se faire soigner pour des troubles de l'érection. La bonne nouvelle, c'est qu'à moins que la cause profonde de la dysfonction érectile ne soit une lésion nerveuse physiologique ou des problèmes psychologiques, cette affection est généralement temporaire chez les jeunes hommes, mais elle reste un problème qui doit être traité.

S'ils ne sont pas traités, les problèmes d'érection peuvent conduire à la dépression, à des problèmes psychologiques et même à la rupture des relations.

Le porno est-il à l’origine du dysfonctionnement érectile précoce ?

Les médecins et les urologues ont leurs théories sur la raison pour laquelle les troubles de l'érection sont plus fréquents chez les jeunes hommes aujourd'hui. Certaines recherches suggèrent qu'une surconsommation de pornographie peut entraîner des problèmes d'érection. Les recherches qui soutiennent le lien entre la pornographie et les troubles de l'érection affirment que le porno peut désensibiliser la réponse sexuelle.

Un article de 2016 affirme que la pornographie a un effet désensibilisant. Les hommes qui regardent régulièrement de la pornographie peuvent avoir besoin d'augmenter continuellement la stimulation sexuelle pour se sentir et rester excités.

Le porno n'est pas le seul coupable, d'autres choix de vie le sont aussi. L'obésité est un facteur et une mauvaise alimentation avec une grande consommation de fast-food augmente la pression artérielle et le cholestérol, deux facteurs qui limitent la circulation et durcissent les artères.

Les drogues sont une autre cause possible de troubles de l'érection. Le Royaume-Uni a le taux le plus élevé de consommation de cocaïne chez les jeunes adultes de toute l'Europe, ce qui, associé à une consommation excessive d'alcool, peut entraîner un rétrécissement des vaisseaux sanguins, empêchant ainsi un flux sanguin adéquat vers le pénis. Selon le Dr Justin Lehmiller, professeur adjoint de psychologie sociale dans l'Indiana, les fumeurs quotidiens de cannabis sont trois fois plus susceptibles de souffrir de dysfonctionnement érectile.

Le poids des médicaments sur les performances masculines

De nombreux jeunes hommes prennent aujourd'hui des antidépresseurs, des médicaments pour le TDAH et autres, et ce depuis le début de leur adolescence. Le National Center for Health Statistics rapporte que 5 % des Américains âgés de 12 à 19 ans prennent des antidépresseurs et que 6 % d'entre eux prennent des médicaments pour le TDAH - au total, environ 4 millions d'adolescents, et ce chiffre ne cesse d'augmenter. Il est bien connu que ces médicaments nuisent à la capacité d'obtenir et de maintenir une érection, ainsi qu'à la capacité de ressentir profondément les sensations et les émotions qui font la force du sexe. On peut supposer, à raison, que cette prescription excessive d'antidépresseurs, etc., entraînera une augmentation des problèmes de dysfonctionnement érectile dans les années à venir.

Des solutions naturelles pour contrer les troubles de l’érection

Nous en avons touché un mot plus haut dans cet article. Si vous souffrez de difficultés érectiles, quelques premières mesures peuvent permettre d’améliorer les choses. Une meilleure hygiène de vie, un peu d’exercice, une alimentation un peu mieux surveillée, l’arrêt du tabac, … sont autant de choses qui pourront contribuer à votre santé, de façon naturelle, tout en allant dans la bonne direction.

Dans ce même esprit, une cure de compléments alimentaires pour cibler ces problèmes pourra vous permettre de retrouver une vie intime épanouissante. Avec sa composition naturelle, la solution VirilBlue va vous aider à booster votre niveau d’énergie, gagner en vitalité et retrouver tonus et ardeur. Sa formule naturelle et innovante est accessible sans prescription médicale.

Bien entendu, en cas de troubles répétés et persistants, ne négligez pas de consulter votre médecin traitant.


Offres prodigieuses 😍

Au mois de mai, profitez de nos offres formidables pour recevoir VirilBlue chez vous à petit prix 🚀

COMMANDER VIRILBLUE

Articles populaires

ESSAYEZ LE PACK VIRILBLUE®
UNE ÉRÉCTION PLUS INTENSE ET PLUS LONGUE

Voir les offres
Sans Prescription

VirilBlue® est en vente libre

Paiement Sécurisé

Vos données sont cryptées

Discrétion Garantie

Livraison rapide et discrète

Satisfait ou Remboursé

Alors pourquoi ne pas essayer ?